raplatir

raplatir

raplatir [ raplatir ] v. tr. <conjug. : 2>
• v. 1450 « aplatir »; repris XIXe; de re- et aplatir
Rendre de nouveau plat ou plus plat. P. p. adj. Chapeau tout raplati.

raplatir verbe transitif Rendre plat ou plus plat.

raplatir
v. tr. Aplatir de nouveau ou davantage.

⇒RAPLATIR, verbe
A. — Empl. trans.
1. Raplatir qqc. Rendre plus plat ou mettre de nouveau à plat. Il recomptait... tous les papelards un par un... et les a tous défroissés... Il les a encore raplatis (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 667).
Part. passé adj. [Ses cheveux] joliment ébouriffés ou raplatis, selon le conseil matutinal ou vespéral de son miroir (VERLAINE, Œuvres posth., t. 1, Hist. comme ça, 1896, p. 377). Part. passé subst. V. mocheté ex. de Céline.
2. Fam. Raplatir qqn. Lui ôter tout ressort, toute combativité. Combien faut-il que la routine de mon métier (...) m'ait raplati et médiocrisé (ARNOUX, Double chance, 1958, p. 58). Part. passé adj. Synon. de ramolli, ramollo (pop.), raplapla (fam.). Hein! ma pauvre Fanny, disait Caoudal d'un ton blagueur en lui montrant les autres (...) quel déchet! sont-ils vieux, sont-ils raplatis! (A. DAUDET, Sapho, 1884, p. 223).
B. — Empl. intrans., rare ou pronom. Devenir plus plat. Il pleuvait énormément... la campagne souffrait aussi... raplatissait sous l'hiver (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 622). Quelque chose s'apprêtait à naître, une timide aurore de colère (...) mais ça se dégonfla, ça se raplatit (SARTRE, Âge de raison, 1945, p. 117).
REM. Raplatissant, -ante, part. prés. en empl. adj. [Corresp. à supra A 2] L'Orient, l'Égypte surtout, est un pays raplatissant pour toutes les petites vanités mondaines. À force de parcourir tant de ruines, on ne pense pas à se dresser des bicoques; toute cette vieille poussière vous rend indifférent de renommée (FLAUB., Corresp., 1850, p. 162).
Prononc.:[], (il) raplatit [-ti]. Étymol. et Hist. 1458 « rendre plus plat » (ARNOUL GRÉBAN, Mystère de la Passion, éd. O. Jodogne, 20943: Pour raplastir ces grosses busses), attest. isolée; à nouv. au XIXe s. 1850 un pays raplatissant (FLAUB., loc. cit.); 1876 raplati part. passé adj. (A. DAUDET, Jack, t. 1, p. 171). Dér. de aplatir; préf. r(e)-. Fréq. abs. littér.:11.
DÉR. Raplatissement, subst. masc. Action de raplatir; résultat de cette action. Ah! mon orgueil qui te paraît si grand, si tu savais combien de renfoncements et de raplatissements il éprouve à toute minute, tu le plaindrais au lieu de le haïr (FLAUB., Corresp., 1846, p. 401). []. 1re attest. 1846 id.; de raplatir, suff. -ment1.

raplatir [ʀaplatiʀ] v. tr.
ÉTYM. V. 1450, « aplatir »; repris XIXe; de re-, et aplatir.
Rendre de nouveau plat ou plus plat.Pron. || Un pneu qui se raplatit.Fig. :
0 Quelque chose s'apprêtait à naître, une timide aurore de colère. Ça y est ! Mais ça se dégonfla, ça se raplatit, il était désert, il marchait à pas comptés avec la décence d'un type qui suit un enterrement (…)
Sartre, l'Âge de raison, p. 119.
——————
raplati, ie p. p. adj.
Fig. et fam. Fatigué, mou, sans force. || Il est tout raplati. Raplapla.
DÉR. Raplatissement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • raplapla — [ raplapla ] adj. inv. • 1902; de à plat ou de raplatir ♦ Fam. 1 ♦ (Personnes) Fatigué; sans force. Elle est complètement raplapla. ⇒ flagada, ramollo. 2 ♦ (Choses) Aplati. Un oreiller tout raplapla. ● raplapla adjectif ( …   Encyclopédie Universelle

  • raplatissement — [ʀaplatismɑ̃] n. m. ÉTYM. 1846, Flaubert; de raplatir. ❖ ♦ Action de raplatir. État de ce qui est raplati …   Encyclopédie Universelle

  • crête — [ krɛt ] n. f. • creste XIIe; lat. crista, a. provenç. cresta 1 ♦ Excroissance charnue, rouge, dentelée, sur la tête de certains gallinacés. Crête de coq. ♢ Excroissance sur la tête de certains oiseaux, sur la tête et le dos de certains… …   Encyclopédie Universelle

  • crêté — crête [ krɛt ] n. f. • creste XIIe; lat. crista, a. provenç. cresta 1 ♦ Excroissance charnue, rouge, dentelée, sur la tête de certains gallinacés. Crête de coq. ♢ Excroissance sur la tête de certains oiseaux, sur la tête et le dos de certains… …   Encyclopédie Universelle

  • re- — ♦ Élément, du lat. re (var. ré, r devant voyelle) indiquant un mouvement en arrière, qui exprime : le fait de ramener en arrière (rabattre, recourber), le retour à un état antérieur (refermer, rhabiller), la répétition (redire …   Encyclopédie Universelle

  • r- — re , ré élément, du lat. re, indiquant un mouvement en arrière, exprimant la répétition (redire), le renforcement (revivifier, renfoncement), le retour en arrière ou à un état antérieur (revenir, revisser). ⇒RE , RÉ , R , préf. Préf. qui, associ …   Encyclopédie Universelle

  • redécouper — ⇒REDÉCOUPER, verbe trans. Découper à nouveau. Un amas d inouïe purulence! (...) le redécouper en boulettes (...) le raplatir en lamelles (CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 449). POL., ADMIN. Diviser d une manière nouvelle, différente. On songe à… …   Encyclopédie Universelle

  • latir — aplatir glatir raplatir …   Dictionnaire des rimes

  • tire — aboutir abrutir abêtir alentir alestir allotir amatir amortir anéantir aplatir appesantir assortir assujettir attire avertir blettir blottir bâtir catir compatir consentir convertir cotir dessertir divertir débrutir débâtir décatir déglutir… …   Dictionnaire des rimes


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»